Spirit host, le retour

Je trouve que les Spirit hosts se prêtent hyper bien à des « mini-dioramas ». J’en avais déjà réalisé trois, en voici un quatrième dans un thème encore très différent, sur un thème hivernal.

Le socle est réalisé à partir de morceaux d’écorce de pin, de graviers du jardin, résine de texture + terre naturelle séchée, diverses herbes et buissons artificiels, neige artificielle Greenstuffworld.

Les stalactites sont assez simple à réaliser. J’approche une flamme (briquet) d’une tige en plastique transparente fine (par ex. chez Greenstuffworld, ou de la vaisselle en plastique qui traîne dans un tiroir…). La chaleur ramollit le plastique (sans le faire brûler) et je peux l’étirer pour amincir la tige. J’en coupe alors des segments que je fixe au socle à l’aide d’une résine blanche (Eau artificielle transparente Prince August) qui devient transparente en séchant.

La difficulté est plutôt de réussir à remplir les « creux » coloré de la figurine sans que ça paraisse terne. Sur une sous-couche blanche, je lave la figurine avec un bleu assez profond très diluée (Thousand Sons blue GW par ex), puis je fonce les plus gros creux avec des glacis répétés. Je corrige ensuite les zones extérieures avec Lothern blue + White scar et White scar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top