Conversion : Prélat pour 9e Age

En vue d’un tournoi 9e Age fin janvier, je souhaitais me procurer une figurine de héros. En l’occurrence, j’ai choisi de mener mon armée avec un Prélat, équivalent d’un Prêtre-guerrier de Warhammer Battle… J’avais pensé reprendre un des consorts de Luthor Huss, tout à fait raccords dans le thème de l’armée avec leur tonsure de moine brasseur. Sauf que ces petits gars ne sont plus en vente dans mon magasin GW local, seulement sur internet… Etant donné la quantité de rabiots que j’ai accumulé, j’ai donc tenté le coup de le créer « de toutes pièces ». C’est parti pour ma toute première conversion !

Plusieurs critères pour l’élaboration : le Prélat doit incarner le général de mon armée et être inclus dans un gros pâté de 40 Lanciers. Il est donc un meneur d’hommes, et en impose. Il revêt une armure de plates. Je lui ai choisi une arme de base du fait d’une synergie avec un objet magique de son équipement. D’où les choix suivants :

  • Un socle surélevé. Un petit rocher lui permet de « prendre de la hauteur » et de bien se faire voir de sa troupe.
  • Attributs ésotériques. Le Prélat possède des dons pseudo-magiques. Ses prières permettent de donner un boost à l’unité qu’il intègre, ainsi que la Haine (relance de jets au premier tour de CC). En cela, il doit posséder des attributs mystiques. D’où le grimoire, issu d’une pancarte de Flagellant impérial, marqué d’obscurs symboles ésotériques (et non magiques). L’arme est un long poignard issu d’une boîte de Milice de l’Empire. Il ressemble assez bien à un kriss de sacrifice. J’ai choisi Ushabti bone et Screaming Skull pour simuler de l’ivoire.
  • Armure lourde. L’armure de plates (et le corps presque entier) est celui d’un Joueur d’épée de l’Empire. La tête à moitié brûlée et assez dégueu est celle d’un Flagellant.
  • Couleurs. Pour lui donner une identité originale dans l’armée, j’ai choisi des vêtements non pas violets mais rouges (Khorne red > Wazdakka red > Wild rider orange), un peu comme les vêtements d’un cardinal catholique.

Petit détail rigolo : oui, il se tranche la gorge. Normal, il est en partie Flagellant 🙂 L’idée derrière, c’est de représenter le mesure de la « Haine » qui l’inspire. Et l’œil de travers, c’est tout à fait raccord avec ses cicatrices.

Autocritique : la finition est perfectible, notamment l’éclaircissement du noir et le visage. Si j’ai le temps un de ces jours…

Résumé : les couleurs

Vêtement Khorne red (GW) Wazdakka red (GW)Wild rider red (GW)
Armure de plates Abaddon black (GW) Leadbelcher (GW)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top